Dans les fermes et caves de Roquefort 1950 - 1960

La France des métiers

Pline l’Ancien vanta ses mérites. Casanova, Voltaire et Rabelais l’apprécièrent. Diderot et d’Alambert le sacrèrent roi des fromages au XVIIIe siècle. Pâte persillée au lait cru de brebis la plus exportée et la plus célèbre de France, le roquefort est également le fromage des rois qui en défendirent la qualité. Dès 1411, une charte de Charles VI accordait aux habitants de Roquefort un droit d’affinage. En 1925, le roquefort fut le premier fromage à bénéficier d’une appellation d’origine contrôlée. Elle définissait notamment l’aire de récolte du lait. C’est ce territoire que Jean Ribière a arpenté dans les années 1950, photographiant les éleveurs de brebis sur le Larzac puis le travail des cabanières dans la fraîcheur des caves du Combalou, dans le village de Roquefort.
À partir de 36 images choisies dans les archives du photographe, Daniel Crozes restitue la préparation d’un fromage que Curnonsky proclamait « fils de la montagne et du vent ».
 Journaliste, historien et romancier, Daniel Crozes est l’auteur d’une trentaine d’ouvrages, dont L’Aubrac. La belle aux yeux noirs (2006) et Sentinelles des montagnes, les burons de l’Aubrac, des monts du Cantal et du Cézallier (2008).
Jean Ribière, photographe de renom actif dans les années 1940 à 1970, avait créé sa propre agence et vendait ses reportages aux grands titres de presse de l’époque. Sa fille Hélène Tabès gère aujourd’hui son œuvre. Elle a notamment initié la publication du livre Aveyron, le temps de la terre, 1950-1960 (Rouergue, 2012).

Photographe

Jean Ribiere
septembre 2013
48 pages
12,00 €
ISBN 
978-2-8126-0552-9
Gencod 
9782812605529

Du même auteur

à lire aussi…