La montagne habitée

Vivre loin des villes, dans des espaces sauvages, est un rêve qui court à travers toute l’histoire des hommes. Et, de plus en plus fréquemment, que ce soit dans la viticulture ou l’agriculture, des hommes et des femmes choisissent de reprendre des exploitations, abandonnant d’autres métiers et d’autres vies. Le Haut-Jura est l’une des régions françaises où l’exode rural s’est buté à ce mouvement du retour. Et, contrairement à d’autres territoires, bien que ses records de froid lui valent le surnom de Petite Sibérie, la montagne y est habitée toute l’année. Paul-André Coumes nous fait découvrir la vie d’une ferme où deux générations d’hommes et de femmes partagent le métier d’éleveurs et producteurs de fromages. Ils se sont installés dans cette petite combe de Laisia, à 1 200 mètres d’altitude, en deux vagues : au début des années 1980 puis à la fin des années 2000. La ferme, construite au xixe siècle, est typique de l’architecture locale avec son toit à quatre pans et ses tavaillons d’épicéa. On y trouve des poules, des cochons et des vaches, bien sûr, premier maillon de la fabrication du fromage. Paysans mais aussi militants, ses habitants cultivent un esprit d’autonomie et d’échanges dans un pays à la beauté rude qui exige du caractère mais n’a jamais cessé de faire naître des vocations.

avril 2013
192 pages
33,50 €
ISBN 
978-2-8126-0509-3
Gencod 
9782812605093

Du même auteur

à lire aussi…