L'alouette

En 1927, en Aveyron, à l’Hôtel de France de Sévérac-le-Château, Floriane, une jeune femme de 22 ans que tout le monde apprécie pour sa bonne humeur et sa gentillesse, seconde sa mère et régale les clients de ses chansons, tandis que son frère anime le seul cinéma de la commune et organise les tournées ambulantes. Comme lui, et comme leur père avant eux, Floriane est passionnée par le monde du septième art. Aussi, lorsque au terme d’un concours cent mille personnes l’élisent « plus belle spectatrice de France », elle décide de monter à Paris et d’accepter l’offre qui lui est faite de tenir un rôle dans un film. Tout s’accélère, car si elle n’est pas faite pour jouer la comédie, on repère bien vite sa voix exceptionnelle : celle que l’on surnommera désormais l’Alouette devient, avec un travail acharné, l’une des étoiles du music-hall et commence une carrière internationale. Lors d’une tournée en Argentine, elle rencontre le propriétaire d’un salon de tango de Buenos Aires, un Aveyronnais qui a déserté en 1917 pour échapper à la boucherie du front. Ils tombent éperdument amoureux l’un de l’autre, mais lui ne peut retourner en France où l’attendent la prison et l’opprobre de sa famille. Dans son nouveau roman, Daniel Crozes brosse le portrait d’une jeune femme généreuse, épanouie dans sa carrière et prête à soulever des montagnes pour l’homme qu’elle aime. Il nous transporte aussi avec bonheur au coeur des années folles dans les coulisses du cinéma et des cabarets au temps de Mistinguett et de Maurice Chevalier.

octobre 2004
320 pages
16,00 €
ISBN 
978-2-84156-600-6
Gencod 
9782841566006

Du même auteur