Raspoutine

On l’appelait Raspoutine, il vivait dans la rue, été comme hiver. Il n’avait pas de toit, pas d’autre identité que celle de la rue. Il s’amusait à rire des adultes avec les enfants, même s’il leur faisait un peu peur... Un texte fort de Guillaume Guéraud, avec ce portrait d’un sans-abri, pour se souvenir des laissés pour compte.

avril 2008
32 pages
13,70 €
ISBN 
978-2-84156-923-6
Gencod 
9782841569236

Du même auteur