qui sommes-nous ?

Les Éditions du Rouergue sont nées en 1986 sous l’impulsion de leur fondatrice, Danielle Dastugue. Le catalogue, riche de plus de 600 titres vivants, s’adresse aux adultes et aux jeunes, depuis les tout-petits jusqu’aux grands ados. Depuis 2004, le Rouergue est un éditeur associé à Actes Sud.

Née autour de la publication de livres illustrés, la maison d’édition s’est dès son origine intéressée aux patrimoines locaux. Au fil des années, tout en poursuivant des publications à caractère régional (citons en la matière la somme monumentale de Michel Lorblanchet : Art pariétal, les grottes ornées du Quercy), les éditions du Rouergue ont construit leur singularité dans les domaines de la gastronomie et de la nature. En effet, dès 1991, avec la publication du Livre de Michel Bras qui a marqué l’édition culinaire, les éditions du Rouergue ont créé des livres autour du travail de grands chefs tels que Michel Bras, Olivier Roellinger puis Thierry Marx, Jean-Luc Rabanel ou Michel Troisgros. Outre cette littérature gastronomique, elles se sont intéressées aux patrimoines culinaires des régions de France et au rapport essentiel avec les producteurs. Parallèlement, les éditions du Rouergue ont développé un catalogue important dédié à la nature et au jardin, alliant réflexion, prospective et pratique. Régulièrement récompensé par des prix spécialisés, le catalogue nature & jardin des éditions du Rouergue est fort de nombreux livres qui sont devenus des incontournables et qui dessinent une ligne engagée, résolument à l’avant-garde des connaissances et des comportements. Dans le domaine des pratiques culinaires, comme de l’agronomie et du jardin, un point commun rallie l’ensemble de ces publications : la volonté de porter à la connaissance de chacun les savoirs et les solutions pour un développement plus respectueux de la vie.

En 1998, le catalogue s’enrichit d’une collection de textes littéraires, la brune, créée par Sylvie Gracia. Elle a permis la découverte d’auteurs français tels que Marie-Sabine Roger, Pascal Morin, Arnaud Rykner, Fabienne Juhel, Ahmed Kalouaz, Claudie Gallay, etc.

En 2005, avec une première traduction d’un roman de Peter May, Meurtres à Pékin, le Rouergue s’ouvre au polar. Aujourd’hui la collection Rouergue noir accueille des auteurs de langue française tout autant que des textes traduits. Elle s’attache à découvrir de nouveaux talents et se caractérise par un travail attentif avec ses auteurs. C’est ainsi que les lecteurs de Rouergue noir ont pu lire avant qu’ils ne soient publiés dans la langue originale des romans tels que L’Île des chasseurs d’oiseaux de Peter May ou La Moisson des innocents de Dan Waddell.

La partie jeunesse s’est construite de la même manière, au fil des années et des rencontres.

En plus de vingt ans d’existence, le catalogue du Rouergue jeunesse s’est élargi à tous les âges, depuis les albums pour les tout-petits jusqu’aux romans pour les grands ados.

L’histoire démarre en 1993 avec un petit album carré, Jojo La mache, le premier livre écrit et illustré par Olivier Douzou, au sein d’une maison publiant jusque-là uniquement en direction des adultes. Ce premier album, devenu aujourd’hui un classique, ouvrira le champ à de nombreux auteurs et illustrateurs talentueux qui feront ainsi leur premier pas en édition jeunesse. Certains sont toujours fidèles au Rouergue, comme Christian Voltz et Frédérique Bertrand. 

Puis, à partir de 1998, le catalogue s’élargit aux romans, avec la publication d’un roman pour adolescents de Guillaume Guéraud, Cité-Nique-Le-Ciel, devenu lui aussi un auteur emblématique du Rouergue jeunesse. De nombreux auteurs vont trouver dans cette collection doado, réputée sans concession et d’une grande exigence d’écriture, un espace d’écriture libre.

Au fil des années, pour les plus jeunes lecteurs sont créés plusieurs collections d’histoires aux noms imagés : zig zag, tic tac, boomerang, ainsi que la collection dacodac pour les pré-ados. 

Depuis ses débuts, cette aventure éditoriale cherche toujours à cultiver la curiosité, l’enthousiasme, et la créativité. Entre trente-cinq et quarante livres, romans ou albums, viennent chaque année enrichir le catalogue : une production maîtrisée, toujours fidèle à ses exigences, donc toujours en mouvement !